Un petit journal qui se feuillette jour après jour, mois après mois

sur le motif

sur le motif

dimanche 28 mars 2010

Le temps a laissé son manteau

Cette année, dans mon petit village normand, nous avons eu trois vagues neigeuses sur une campagne pas très habituée à ces blancs manteaux... la troisième a été intense. C'était un jeudi matin, le grand axe routier qui mène à caen était coupé, un vent fort avait amené des congères hautes d'un mètre au milieu de la route... mais le soleil était là et distribuait ca et la ses couleurs froides et chaudes. J'ai repensé à ce beau poème de Charles d'Orléans :

Le temps a laissé son manteau...


Le temps a laissé son manteau

De vent, de froidure et de pluie,

Et s'est vêtu de broderie,

De soleil luisant, clair et beau.

Il n'y a bête ni oiseau

Qu'en son jargon ne chante ou crie:

« Le temps a laissé son manteau!

De vent, de froidure et de pluie, »

Rivière, fontaine et ruisseau

Portent, en livrée jolie,

Gouttes d'argent, d'orfèvrerie;

Chacun s'habille de nouveau.

Le temps a laissé son manteau

De vent, de froidure et de pluie,

Et s'est vêtu de broderie,

De soleil luisant, clair et beau.

Charles d'Orléans

(1394/1465)




3 commentaires:

  1. Dom, ambiance toujours très actuelle.... :)

    RépondreSupprimer
  2. oui evhe, les saisons passent et se ressemblent..... la neige devient de plus en plus familière en normandie... et quand il neige, ce n'est pas une mince pellicule !!

    RépondreSupprimer
  3. Qu'il est beau aussi celui-là !

    RépondreSupprimer